La théorie du « C’est pas facile » – inventée par le Pingouin – cadeau du week-end!

Je n’ai même pas voulu regarder la conférence de presse donnée le 18 Septembre dernier par le Pingouin, car entendre ce qu’il a à dire ne m’intéresse même pas, sauf si j’ai envie de partir à rire tant il est nul dans ses discours.

Mais, comme aux informations télévisées, comme vous tous, j’ai eu droit à quelques bribes de son discours tout transpirant dégoulinant, j’ai appris une nouvelle théorie que je ne connaissais  jusqu’à présent que dans le contexte de l’entrepreneuriat, celle du « C’EST PAS FACILE »!

  • Pauvre Président, c’est pas facile d’être un chef d’Etat qui, arrivé au milieu de son mandat, n’a plus que 13% de cote de popularité!
  • Pauvre Président, c’est pas facile de ne pas comprendre ce que vos propres Ministres vous expliquent!
  • Pauvre Président, c’est pas facile de savoir qu’en 2017, vous aurez manqué à votre slogan: « Le changement c’est maintenant » et de se retrouver de nouveau en 2017 devant « Une France forte »!
  • Pauvre Président, c’est pas facile de faire un discours en transpirant comme si vous étiez en plein marathon: signe qu’il fait chaud lors de vos apparitions devant la presse mais traduction également de votre stress à ne surtout pas sortir un méga boulette comme vous savez si bien les faire!
  • Pauvre Président, c’est pas facile de n’avoir aucune bonne nouvelle à annoncer aux Français, de ne rien proposer de positif pour changer cette austérité et ce marasme!
  • Pauvre Président, c’est pas facile que d’assumer que vous discréditiez la France avec son déficit public qui explose les compteurs et vous met plus ou moins à dos les acteurs principaux de l’UE alors que, paradoxe, vous êtes sensé en faire partie!
  • Pauvre Président, c’est pas facile de manger de bons petits plats concoctés par les meilleurs chefs français à l’Elysée tandis que le français doit de plus en plus se taper des raviolis en boîte tant le pouvoir d’achat est en berne!
  • Pauvre Président, c’est pas facile que de passer pour un réel gouja au travers d’un livre écrit par son ex-compagne, mais, comme dit le proverbe de Nietzsche: « Dans la vengeance et en amour, la femme est plus barbare que l’homme. »
  • Pauvre Président, c’est pas facile de prendre une fenêtre pour une porte au Vatican ou encore de ne plus savoir où se trouve son avion privé en pleine Afrique du Sud, et que ce soit la « France forte » qui vous l’indique!
  • Pauvre Président, c’est pas facile que de tenter de prendre position alors que vous-même vous ne savez pas sur quel pied danser et avez en permanence (pardon pour l’expression): « le cul entre 2 chaises », mais attention, des bonnes chaises Made in France issue de l’artisanat de Tulle!
  • Pauvre Président, c’est pas facile d’être surnommé Flanby ou Le Pingouin!

hollande-président du cest pas facile

Mais Pauvre Président, savez-vous que:

  • C’est pas facile de créer son entreprise en France tant le système administratif est compliqué!
  • C’est pas facile d’être chef d’entreprise en France tant vous nous accablez de charges et taxes diverses!
  • C’est pas facile d’être chef d’entreprise en France et de se « taper » quasi quotidiennement la mauvaise humeur, la lenteur d’exécution, l’incompétence, et bien d’autres notions encore de vos employés administratifs!
  • C’est pas facile d’être chef d’entreprise depuis le début de votre mandat et de devoir redoubler d’efforts chaque jour pour maintenir notre CA tant vous avez fait s’effondrer le pouvoir d’achat des Français!
  • C’est pas facile d’être chef d’entreprise et d’être amené à perdre celle-ci de quelque manière que ce soit et de constater que vous n’avez rien prévu pour nous, une fois devenus des ex-chefs d’entreprise!
  • C’est pas facile d’endurer la souffrance d’un chef d’entreprise, un burn-out, voir pire encore de traverser une dépression majeure suite à la perte de son entreprise!
  • C’est pas facile d’être à la recherche d’un emploi puisque vous avez tellement tué le système que le taux de chômage n’a jamais été aussi haut!
  • C’est pas facile d’être ex-chef d’entreprise et d’avoir dû subir le harcèlement de l’une de vos administrations et de continuer de la subir encore et encore!
  • C’est pas facile d’être chef d’entreprise concerné par votre loi appliquée depuis juin dernier soit d’allonger le délai de rétractation à 14 jours et ainsi de ne pas savoir au final quel sera notre CA réel à la fin de mois!
  • C’est pas facile d’avoir honte d’être Française tant vous nous ridiculisez auprès des autres Pays membres de l’UE et du reste du monde politique puissant.
  • C’est pas facile d’accepter que vous préférez loger des Roms sans papiers plutôt que de vous pencher sur la précarité de logement des citoyens français, notamment les personnes âgées qui sont de plus en plus touchées par la pauvreté!
  • C’est pas facile de devoir en tant que mère, préparer certains repas à ses enfants sans viande tant vous avez creusé un gouffre entre les différentes classes sociales puisque les personnes vivant bien hier, sont les pauvres d’aujourd’hui!

POUR RESUMER, c’est pas facile de vous supporter! Ce qui m’amène à me dire que, bien que je n’y crois pas réellement, je vais finir par aller brûler un cierge pour que de vous même vous décidiez de nous quitter (ne vous pendez surtout pas hein, ce serait dommage! Les suicides sont la propriété exclusive des chefs/ ex-chefs d’entreprise voyons!). Mais c’est pas facile d’imaginer que NON, vous allez nous infliger votre Présidence jusqu’en 2017, mon Dieu que c’est long!

francois hollande ce clown

Enfin, il y a tout de même quelque chose qui est FACILE: Constater que Paris ne vous donne pas bonne mine, Tulle vous conviendrait bien mieux!

Enfin, si vous voulez passer de bons moments de rire, je vous conseille ce blog, dont juste le titre parle tout seul: « Je suis stupide, j’ai voté Hollande« . L’article du 18 Septembre est réellement réussi!

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Social network: Facebook mais pas que – prémices du consommACteur qui va trop loin #1

Comme je suis une lève tôt, je surfe fréquemment sur de nouveaux réseaux sociaux que je ne connaissais pas, pour m’en faire une idée, les apprivoiser si j’arrive à décrocher un emploi dans le webmarketing 2.0, et estimer d’ailleurs leur intérêt d’un point de vue de chef (oui je sais ex-chef) d’entreprise.

Je vais plutôt vous parler des 3 que soit je connais fort bien, soit je découvre: Facebook, Instagram, et Pinterest car je ne me suis pas encore intéressée à Twitter ni à Youtube.

Il est d’abord intéressant de regarder cette cartographie média afin de connaître ce que les spécialistes en social network pensent de la pertinence de chaque réseau social, ensuite je vous donnerai mon opinion à ce sujet. (Je vous conseille d’enregistrer cette cartographie et de la zoomer à votre guise ensuite, car il est à constater qu’il faut de bonnes lunettes pour la lire tel quel)

cartographie-medias-sociaux-2014-e1397540581686

** Si l’on se réfère à cette cartographie, ainsi qu’à ses codes couleurs (en haut à gauche): ROUGE= MAUVAIS / ORANGE = OK et enfin VERT = BIEN **

► 1/ FACEBOOK ou plutôt d’après ce que vous avez pu lire ici ou ici ou même encore ici au travers de mon évocation des blogs parasites (article en 2 parties, ici il s’agit de la partie#1), je devrais plutôt dire FACEPLOUC:

Si l’on regarde cette cartographie, Facebook obtient une note générale très correcte: OK pour le SEO (référencement), BIEN pour que l’internaute soit au courant de la vie qui tourne autour de la marque/ société (e-réputation), BIEN pour la communication avec les consommateurs (et c’est là que le consommateur devient consommACteur tout en ne consommant pas: drôle n’est-ce pas!), et enfin BIEN pour la génération de trafic (pour une fois je suis d’accord mais il ne s’agit que de trafic non transformé donc qui ne génère pas de CA, les Facebookiens sont donc des curieux). On en déduit donc, d’après cette cartographie, que FACEBOOK EST LE KING DES SOCIAL MEDIAS. Humhum………… NOT REALLY* (*pas vraiment)

1/ Concernant le SEO: si votre page n’a pas suffisamment de « likers », elle sera référencée par Google certes, mais sans plus de portée utile pour votre ROI/ TPC/ taux de conversion.

2/ Concernant la e-réputation: Oui Facebook peut contribuer à la construire tout comme les Facebookiens peuvent largement contribuer à la détruire et pire encore, vous détruire avec! Avoir une présence d’entreprise sur Facebook revient à marcher seul sur des coquilles d’oeufs entouré(e) de loups sans cerveau prêts à mordre tout ce qui peut leur permettre de moins trouver le temps long (ok je me lâche et reformule la fin de ma phrase: de quoi trouver comment moins se faire chier dans la vie, surtout les blogueuses sur Facebook).

3/ La notion de consommACTEUR: celui que l’on consulte pour, demande avis pour et surtout celui qui du fait qu’on le consulte pour et demande avis pour, se transforme en un consommateur dictatorial impoli, aigri, hargneux, à qui tout lui est dû puisque l’adage dit « Le client est roi »! Je n’adhère pas du tout à cet adage. Si le service, la prestation sont faites correctement, le client est donc roi mais il y a une certaine limite à cette royauté, comme celle de menacer au moindre souci produit d’alerter 60 Millions de Consommateurs, UFC Que Choisir, La DGCCRF et j’en passe…. Pauvre consommateur procédurier pour bien souvent PEANUTS* (*des cacahuètes).

► Vous voulez une idée, et bien voici, attention, ça décape et surtout d’un point de vue de chef d’entreprise c’est hallucinant: (au passage chapeau pour la patience et le tact de la community manager de cette page de grande enseigne)

** Personnellement je n’ai même pas eu envie de lire le début de son histoire datant comme cet internaute le prétend: Janvier, tout ce que j’ai retenu est de suite l’apppel à UFC et la menace qui le délecte de voir cette enseigne « finie » ** (je pars vomir et reviens finir cet article)

5/ Concernant la génération de trafic: comme je l’ai dit j’adhère mais le souci est que ce fameux trafic n’est pas du trafic transformé qui génère du CA, donc au pire il sert à faire remonter votre site dans les moteurs de recherche dont le tout puissant Google.

INSTAGRAM et PINTEREST: Quand le consommACTEUR va trop loin #2

La suite au prochain article.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Spontané, vrai, injuste, WTF de chef d’entreprise! Hurler de douleur ça existe!

Au cas où vous auriez loupé un train, non comptant de subir moult harcèlements et acharnements, j’ai donc depuis 2 ans de fléaux de tout chef d’entreprise, eu le privilège dégoût de côtoyer les Inspectrices de DGCCRF dont l’une continue de me poursuivre à titre personnel bien que je ne sois plus gérante depuis belle lurette.

Aujourd’hui, j’ai donc reçu un beau dossier d’au moins 2 kgs de pièces diverses et compte rendus variés.

Au passage, vu que j’ai maintenant tous les noms de celles qui sont impliquées dans mon contrôle (drôle hein, il n’y a pas un seul homme!), essuyez vous bien les fesses car vous êtes toutes loin de les avoir propres. Pour beaucoup vous savez de quoi je parle (ça ne vous dit rien Congé parental qui n’en est pas un?)

Tout cela pour dire que Oui, je vais passer devant Mr Le Juge selon le bon vouloir du Procureur de la République: Quand, je ne sais pas, Avec qui pour me défendre, encore moins, mais grâce à qui, grâce à cette Inspectrice faisant de mon ancienne affaire de société une affaire personnelle sur ma personne physique.

Rappelez-vous , je dirigeais une TPE, juste une simple TPE, et bien voici en public le montant de mon amende: XX.000€ et/ou 2 ans de prison  – le 1er X commence par un chiffre compris entre 5 et 9 tout de même! – (je précise que je ne vendais ni shit ni de la coke: peut-être aurais-je dû…) et comme son dossier tellement lourd pour mes bras devenu si faibles, je n’ai pas eu le courage de le lire en entier, je crois qu’il comporte également une autre peine possible, mais accablée, je ne l’ai même pas lue.

Aussi, voici pour toi, Inspectrice de la DGCCRF et pour vous l’Etat qui cautionne les suicides des chefs d’entreprise en souffrance ►

DGCCRF SOURCE DE SUICIDES DE CHEF DENTREPRISE

 

** Et si tu veux la vraie photo de moi suite à ton dossier de MERDE, fais toi plaisir, c’est CADEAU! **

DGCCRF CRIMINEL suicide de chef dentreprise cautionné

Et voici pour vous qui figurez sur la liste des noms m’ayant chargée comme un mulet ► Je vous présente le lieu dans lequel vous devriez élire logement. D’ailleurs, avez-vous remarqué, j’ai trouvé votre sosie commun! Cool non?!

lapin crétin aux wc

 

La suite au prochain article si je suis toujours là. Mais j’y serai, car « I never give up,never.Even If I shall have to put down a knee on the flour for instance* (*Je ne lâche jamais rien, jamais, même si pour l’instant T je suis un genou à terre).

Rendez-vous sur Hellocoton !

Cauchemar d’entrepreneur et d’entreprise: la DGCCRF, ce fléau #1

Comme je l’ai déjà expliqué, grâce à ma wonder VDI PassWord, j’ai eu le privilège d’être convoquée par la DGCCRF étant donné que j’exerçais depuis chez moi et non un bureau ouvert au public.

Le jour de ma convocation, étant telle le petit Chaperon Rouge apeuré devant le Grand Méchant Loup, j’étais pour me seconder, bien que je savais que ceci allait me coûter fort cher, accompagnée par l’un des collaborateurs de mon avocat attitré. D’entrée, j’ai vu au regard des 2 Inspectrices qui allaient me recevoir que le fait d’être accompagnée d’un avocat n’était absolument pas de leur goût. Normal me direz-vous, elles ne pourraient pas me sortir moult articles du Code du Trucmuche ou Décret X ou Y sans que mon avocat ne leur fasse remarquer que leurs références étaient inappropriées et inadaptées dans mon cas présent. Ce qui fut d’ailleurs le cas.

Quand la DGCCRF vous questionne voici l’interrogatoire de type Gestapo que vous obtenez:

Avant de commencer le bal des questions et demandes diverses de pièces que l’on vous a fait apporter, en sus d’apporter tout un tas de produits, elles vous expliquent que votre présence en leurs locaux n’est que dans le cadre d’une étude nationale pour laquelle elles sont missionnées d’établir un rapport statistique: « Mais bien sûr ma petite dame, vous avez parfaitement raison, sauf que je sais que vous me prenez pour un jambon étant donné que c’est PassWord qui vous a orienté vers moi, et si PassWord n’a pas été la seule, certaines blogueuses menaçantes telles celle ayant comme photo vendeuse sur Facebook la tête de Grand-Mère avec ses lunettes dans mon article précédent, ou même encore R2D2, en ont certainement fait de même. Et c’est pour cela que je suis ici dans vos locaux et non pas votre étude bidon. »

DGCCRF

Florilège de questions ►

=> Madame la Gérante, êtes vous bien gérante de la société X? —> Heu, écoutez, non, je trouvais que le mot gérante était sympa et sonnait bien donc je suis juste le Père Noël qui trouvait le temps long entre ce Noël-ci et le prochain à venir, donc je suis venue vous rendre visite histoire de faire un brin de causette et voir si vous n’auriez pas un thé citron à me proposer avec les petits-fours qui vont avec. (Non mais ALLO QUOI! C’est quoi cette question idiote?! Nabila sort du corps de cette inspectrice et viiiiiiiiiiite!)

=> Madame la Gérante, veuillez me fournir vos factures d’achats ainsi que tout autre document relatif à vos fournisseurs ou fournisseur si vous n’en avez qu’un. —> Tenez Madame, les voici. (Et là l’inspectrice se dit: « merde alors, elle a ses factures, donc je ne peux pas la coincer sur des achats au noir non déclarés, flute, zut, crotte, caca boudin, il va falloir que je trouve autre chose pour l’allumer »)

=> Madame la Gérante, combien êtes-vous au sein de votre société? —> Je suis toute seule madame. Je fais tout toute seule: la mise à jour de mon site e-commerce c’est à dire remplir les nouvelles fiches produit, préparer et expédier les commandes, tenir ma comptabilité qui est ensuite traitée par mon cabinet comptable, animer ma page Facebook professionnelle, répondre au téléphone et aux mails, traiter avec mes fournisseurs et mes divers prestataires, gérer mon réseau de VDI, gérer leurs contrats et préparer le nécessaire comptable lié à mon réseau de VDI pour que mon cabinet comptable n’ait plus qu’à s’occuper de leur Bulletins de Précompte et la déclaration URSSAF puis en fin d’année la DADS. ► Et là, je lis dans ses yeux qu’elle ne me croit pas! Pour elle, il est impossible qu’une femme si frêle puisse, en plus d’avoir des enfants assez jeunes, parvenir en 24h à faire tout ce que je viens d’énumérer SEULE. POURTANT SI!

=> Madame, veuillez me fournir vos factures d’achats ainsi que tout autre document relatif à vos fournisseurs ou fournisseur si vous n’en avez qu’un. —-> Heu je crois vous les avoir déjà données (Alzheimer vous guette ma petite dame! Pas le surmenage, car vive les RTT au sein de votre administration!)

=> Madame, veuillez me donner tous les tests de laboratoire que vous avez en votre possession concernant vos produits —- > Tenez madame, voici tous les tests qui m’ont été fournis par mes fournisseurs et ils présentent tous une conformité.

=> Oui mais Madame, ce ne sont pas des tests réalisés par des laboratoire français, donc ils peuvent mettre ce qu’ils veulent comme résultat! —-> Madame, un test de laboratoire qu’il soit d’un laboratoire français, espagnol, italien, américain, ou même congolais, reste un LABORATOIRE AGREE donc aucun laboratoire ne s’amuse à établir de faux compte-rendus.

=> Où sont stockées vos marchandises? —> Comme je vous l’ai dit, je suis toute seule donc ils sont stockés chez moi.

=> Oui mais là ça ne colle pas du tout à l’image qui reflète de votre site et de votre société car si l’on regarde votre site, nous avons réellement l’impression d’être sur un gros site donc d’avoir à faire à une grosse société!!! – – -> Mon avocat de répondre à ma place: Madame, ôtez-moi d’un doute, est-ce punissable que ma cliente pour arriver à recruter des VDI, trouver des revendeurs, faire du chiffre d’affaires avec son site e-commerce que d’avoir un site qui donne une impression de très professionnel et de ne pas crier haut et fort qu’elle fait tout toute seule? Bien au contraire, je trouve qu’il faut beaucoup de volonté et de courage pour tout faire toute seule! Pensez-vous que si ma cliente avait dit d’entrée: Je suis toute seule à tout faire, mais faites moi confiance, achetez mes produits qui sont stockés chez moi et pour lesquels toute la famille navigue entre les cartons pour accéder au sèche-linge et aux vélos, pour les revendre, ou devenez VDI pour le compte de ma société bien que je sois toute seule à la fois le nez devant mon écran mais aussi dans vos cartons pour préparer vos commandes et vous réponds bien souvent depuis la file d’attente à La Poste, ma cliente aurait réussi à convaincre quelconque revendeur, VDI, et inspirer confiance à ses clients? Du moment que les prestations promises ont toujours été honorées en temps imparti, où est le problème que l’on se croît chez un « GROS » tandis que l’on a à faire à juste une jeune femme aux multiples casquettes? Est-ce une infraction que de ne pas dire, pour inspirer confiance, qu’elle est seule au milieu de ses cartons? Est-ce un mal que ne pas dire, par pudeur, je fais des journées de titans mais j’honore tous vos besoins, réponds à tous vos mails? NON, ma cliente est dans son droit. (Et là l’Inspectrice jette un regard de la mort à mon avocat en se disant, mais il ne va pas la fermer celui-là!)

Précision de ma part de vous à moi: Si j’avais opté pour « Bonjour, je suis toute seule, ma maison ressemble à un foutoir rempli de cartons, je navigue depuis mon pc, à mes cartons, prépare vos commandes en enjambant mon sèche-linge et les vélos de mes enfants, réponds sur plusieurs boîtes mails, et ai une vraie tête de zombie le soir venu mais achetez mes produits » Je doute n’avoir jamais décroché un seul point de vente ni recruté une seule VDI. Aussi je n’ai pas menti dans le sens où tout le travail était fait correctement et rapidement, j’ai juste choisi de ne pas passer pour le » nanard » de service afin de donner toutes ses chances à ma société de percer en misant sur l’effet boule de neige, l’aspect très pro et très carré de mon site, soit moi au final, car je suis de nature perfectionniste, professionnelle et très carrée. Le souci est que cette inspectrice n’a pas cru un seul mot de cette pure vérité car pour elle qui est fatiguée avec ses pauvres petites 35h par semaine et ses RTT à répétition, faire ce que je  faisais relevait du surhumain donc du mensonge. ………… Sans commentaire………………..

=> Où sont stockées vos marchandises? —> Heu là il faut arrêter la picole ou la Marie-Jeanne de bon matin ma petite dame!

Rastaman

=> En observant mes produits: Mais c’est débile ce truc, ça ne sert à rien! – – – -> Mon avocat de répondre à ma place: ça Madame, c’est une affirmation très subjective qui n’engage que votre propre opinion, or, nous ne sommes pas là pour que vous nous donniez votre avis sur l’utilité, la pertinence des produits de ma cliente, mais pour que vous fassiez votre travail. (Ouhhhhhhhhhhhhhhhhh, DANS TA FACE DE POULPE!)

=> Madame, les test de laboratoire fournis étant des tests réalisés par des laboratoires non localisés en France, il va falloir réaliser ce que l’on appelle un test de type selon la norme expérimentale XYZ. – – – > Mon avocat de répondre: Qui dit norme expérimentale dit qu’elle n’est pas NORME à proprement parler, mais seulement au stade d’expérimentation. Par conséquent, comment obliger un vendeur à faire tester ses produits selon une norme qui par définition n’existe pas encore? Expliquez-moi s’il vous plaît? ► Et là, l’Inspectrice en question fouille dans sa tonne de Décrets, Normes, bafouille, se sent mal à l’aise, re-bafouille, bref, passe pour une truffe. (Mon avocat, Ce champion!)

=> Madame, vos VDI ont-elles un contrat et si oui montrez les moi – – – > « Non madame, je leur sers la main, on se tape dans le dos en se disant « wesh, ça roule, on bosse ensemble hein grosse, et quand tu feras du chiffre je te filerai un peu de tunes ok? » Bon, j’admets, c’est ce que j’aurais aimé répondre mais non, en bonne citoyenne entrepreneur j’ai transmis les contrats demandés.

=> Madame, nous allons conserver tous les articles que je vous ai demandé de m’apporter, vous me donnez votre accord j’espère! – – -> On dirait qu’à l’évidence je n’ai pas le choix, mais qui va me payer pour tous ces articles conservés, car à la base je les ai payés MOI. Donc en gros, vous êtes en train de faire vos courses gratuitement et moi je n’ai qu’à me taire et m’asseoir sur la valeur des produits que vous conservez. ► Et OUI, nous, entrepreneurs, nous sommes de très généreux donateurs à la DGCCRF car tout est offert!

Pour couper court à cet entretien Gestapo qui aura duré très longtemps, ceci a abouti à:

1/ Une grosse note d’honoraires de la part de mon cabinet d’avocat

2/ Moult lettres recommandées régulières de la part de la DGCCRF

3/ Une nouvelle convocation avec encore tout un tas de produits à leur offrir amener

4/ Encore des lettres et toujours des lettres avec encore et toujours des tonnes de questions dont des questions déjà posées (Ah cet Alzheimer!…)

5/ Me rendre folle et me pourrir la vie à tel point que je n’arrivais plus à me concentrer sur mon travail ne sachant pas à quelle sauce elles avaient décidé de me manger

6/ Être usée par leur récurrence de sollicitation, usée par mes longues heures de travail, usée par les fléaux Facebookiens et Blogueuses hyènes, aussi, j’ai un jour dit stop, en pleurant à chaudes larmes devant mon pc, car c’en était trop. C’était soit j’arrêtais, soit je me tuais.

7/ Même après avoir liquidé amiablement ma société, sachez que l’une des Inspectrices continue de m’écrire et dans la logique de son écrit, elle souhaite transmettre mon dossier au Procureur de la République pour m’amender en tant que personne physique sur la personne morale de gérante que je ne suis pourtant plus. En gros, elle veut me faire payer avec MON ARGENT (que je n’ai pas), ce qu’elle n’a pas pu me faire payer an tant que société, s’imaginant qu’il y avait là une coquette somme à récupérer: elle va être déçue.. Mais je sais que d’ici peu, ou moins peu, je vais me retrouver au Tribunal sans même savoir comment je vais payer mon avocat pour ma défense car je n’ai rien fait  de mal, mais c’est ainsi.. Au pire, si je tombe sur un Juge peu compatissant, je demanderai à payer en Roubles, Cacahuètes, Lexomil!

Bref, Fuyez la DGCCRF comme la peste car une fois après vous, même une fois votre société MORTE, elle continuera à vous harceler tel Freddy sous votre lit.

Hauts pontes de l’Etat, vous qui assermentez ces Inspecteurs/Inspectrices bien que PARADOXE, ils/elles ne soient pas tenu(e)s au SECRET PROFESSIONNEL, vous devriez, tel vous avez monté la Police des Polices, monter un Organisme pour surveiller ces Ripoux de telles administrations, car leur excès de zèle, leur humanisme inexistant vaut un sacré remaniement et contrôle.

l'Etat cause de nombreux suicides d'entrepreneurs

ANNONCE EXTRÊMEMENT SERIEUSE: Si j’en arrive à me donner la mort à cause de cette Inspectrice, mes proches qui vivent ma souffrance au quotidien n’en resteront pas là, croyez-le bien, et même si je ne serai plus là pour le voir, j’adorerais voir ce gros titre aux infos comme quoi à cause de Mme Bidibulle Inspectrice, une ex-chef d’entreprise s’est suicidée, une victime de plus de l’Etat, une victime de plus que l’ETAT CAUTIONNE. L’Etat, ce Serial Killer jamais jugé!

Et même si je suis athée, je le jure devant Dieu: si je suis condamnée à payer à titre personnel pour des « délits » que je n’ai pas commis, je cesserai d’être mais ferai savoir avant pourquoi j’aurai franchi le pas afin que cette Inspectrice finisse ses jours avec une énorme croix à porter, celle de ma mort, et celle d’avoir, je l’espère, perdu son travail si dégoûtant.

 

Vie d’entrepreneur: analyses des dysfonctionnements, anecdotes vraies diverses et variées #1

La suite au prochain article.

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

 

La blogosphère pour les entrepreneurs: ce Dallas #2

Après vous avoir montré quelques exemples de proses vils et acerbes pondues par certaines blogueuses exerçant leur pouvoir relatif sur Facebook, il me tient à coeur, si je veux pouvoir enfin me débarrasser de mon sac de fardeaux et fléaux devenu bien trop lourd à porter pour moi devenue si frêle, de vous montrer un florilège des principales blogueuses qui auront fait de mes 2 dernières années d’entrepreneur un véritable cauchemar.

Voici donc en images ►

montage blogueuses 3

MONTAGE BLOGS 1

montage blogs 3

Joli n’est-ce pas toutes ces couleurs? On se croirait au pays des Bisounours sauf que non, avec ces blogueuses, c’est plutôt le pays de Freddy

Freddy sort de la nuit

Parmi ces blogueuses et/ou Facebookiennes, certaines se sont démarquées en se délectant plus que les autres à me pourrir la vie. Celle qui a joli Dark Vador en photo, celle qui croit que sa famille est royale, le poulpe vert, Alaoneagain, la Grand-mère avec ses lunettes, celle qui n’est pas une princesse, le gâteau Sophie la Girafe, la brunette sur fond rose, la vague bleu clonée avec un Schtroumph, la famille porte-bébé, l’épouvantail, le portrait au fusain, celle qui parle de CDI,et pour ne pas faire une trop longue liste, la petite photo de famille des 4 Trolls. Si je devais faire un top 3 des plus pourries, voici ce que ce classement donnerait:

And the WINNER ARE: Dark Vador (O***** qui adore la dark magie), La vague bleue clonée avec un Schtroumph (aux initiales JVDM: si l’on prend les 3 dernières lettres, là, on compatit pour sa Vie De Mère Merde), et La Grand-Mère aux lunettes (Cal***…coco? noix de coco? what else..?). L’épouvantail ne compte pas dans ce classement, c’est cette adorable PassWord.

Même si ces 3 montages représentent une liste assez précise de mes fléaux Facebookiens Blogo incarnés, cette liste est non exhaustive car je n’ai pu avoir eu vent de tout ni le yeux partout, mon emploi du temps de chef d’entreprise étant déjà overbooké par des sujets bien plus productifs.

Le plus drôle avec cette « Blogosphère », c’est que même entre blogueuses elles se tirent dans les pattes et bien que de près ou de loin elles se connaissent toutes, il y a des CLANS. A croire qu’elles n’ont rien d’autre à faire que faire du mal gratuitement, passer leur temps derrière leur écran à espérer le moindre commentaire sous leur dernier article, moindre liker en plus sur leur page Facebook dédiée, bref, elles attendent la reconnaissance. Mais comment obtenir la reconnaissance, LA VRAIE, celle du respect pour le chemin parcouru, le travail accompli, les 3 cailloux transformés à force de ténacité en plusieurs milliers d’€, lorsque l’on tient un blog soit creux, soit haineux, soit parlant de tout et de rien, et surtout de la part d’internautes lecteurs du web2.0 qui ont replacé leur smartphone ou leur tablette (et après on lit que les finances sont dures: ôtez-moi d’un doute, combien vaut un I-Pad au fait?) par le traditionnel Closer ou Gala pendant leur pause WC… -> ça donne de suite le ton non?

Il y a, je l’admets, cependant de bonnes blogueuses: des drôles, intéressantes, avec un air de vent frais et un rayon de soleil comme : La fille Kamoulox, Chronique d’une maman débordée, Mam Giver (Family Deal), Mamantestent, Maxi Best Of McMaman, sans oublier ce blog au contenu plus qu’instructif pour nous chefs d’entreprise exerçant sur le net: emarketinglicious, etc etc car j’en oublie c’est certaines… Toutefois, je déplore qu’une fois une certaine notoriété acquise, certaines prennent la grosse tête… c’est dommage.

 

Cauchemar d’entrepreneur et fléaux: la DGCCRF #1

La suite au prochain article.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Mon cauchemar d’entrepreneur: la Blogosphère, ce Dallas #1

Je me rends compte que pour aborder ce sujet, je suis quelque peu dubitative. Est-ce parce que j’ai trop à raconter, est-ce parce qu’au final je vomis tellement les horreurs que mes fléaux de blogueuses m’ont fait au travers de Facebook (Faceplouc serait plus approprié je trouve) que je suis de nouveau comme l’écrivain devant sa page blanche, je ne sais pas. Pour être franche, je ne sais pas par où commencer si je veux-être un minimum construite…

Construite, quel bel adjectif pour quelqu’un comme moi qui doit apprendre à se reconstruire… Quel étrange paradoxe!

Si vous trouvez cet article un peu décousu, veuillez m’en excuser par avance, mais je fais un réel effort pour me concentrer et tenter de mettre des mots clairs sur ce qui est aux antipodes du clair avec ces blogs que l’on pourrait qualifier de…. comment dire…↓

blogosphère parasitante

Durant 2 longues années, soit l’année 4 et 5 de mon entreprise, j’ai donc dû subir les moqueries acerbes, commentaires acides, jugements accusateurs et inquisiteurs, les insultes en public avec mon nom écrit en toute lettres et non pas seulement celui de ma société etc etc d’un noyau de blogueuses remplies de hargne et de haine gratuite sur Facebook.

Quoique je puisse poster, ou même ne pas poster, tout était prétexte à alimenter leurs « blablas » concernant, une fois ma société, l’autre fois mes produits, puis moi, puis mes VDI, puis mes ex-VDI, puis de nouveau moi, bref un véritable cauchemar qui justifierait plutôt que Facebook ait ce logo plutôt que celui qu’il a actuellement:

Facebook réseau social criminel autorisé

Voici quelques exemples avec beaucoup de retenue pour le moment car je suis à l’évidence perturbée par ce qui va suivre, pour que vous ayez une vague idée de l’ampleur de la hargne sans faille et sans relâche de ces blogueuses:

► L’une de mes VDI commentait de manière inappropriée sur une page de blogueuse, c’est moi que l’on accusait et que l’on traitait de tous les noms d’oiseau.

► Un souci d’envoi mal traité par La Poste entraînait tout un long post qualifiant ma société d’incapables et de voleurs alors que le souci était un souci incombant à La Poste, pas moi. D’ailleurs je fais une parenthèse à ce sujet: La Poste, car j’ai tout de même une anecdote excellente à partager avec vous.

Une cliente de mon site e-commerce passe commande. Cette commande est expédiée puis apparaît comme livrée 48h après dans sa boîte à lettres. Cette cliente me contacte certifiant ne pas avoir été livrée. Je contacte qui de droit à La Poste et le haut chef responsable de mon compte professionnel à La Poste me délivre une attestation de livraison à la bonne adresse bien 48h après expédition (Les facteurs sont assermentés le savez-vous?). Je rétorque donc à cette dame que le travail a été fait et que malheureusement, ayant la preuve écrite signée par La Poste que sa livraison a bien eu lieu, il m’est impossible, y compris comptablement parlant, de renvoyer de nouveau les articles de sa commande car pas de nouveau paiement en face, et surtout livraison attestée conforme.

Cette dame m’a littéralement harcelée pendant des jours, pour finir par…. me mettre au Tribunal de Proximité de sa région et me réclamer des dommages et intérêts tandis que j’avais pourtant correctement fait mon travail! Hallucinant non?! Et le pire est, que ne pouvant me déplacer pour si peu en somme et si loin en distance, ce Tribunal de Proximité m’a condamnée en tout et pour tout en incluant même dans la somme à lui verser les frais de timbres pour les courriers qu’elle m’avait adressés! Ouf, j’ai eu de la chance, ce Tribunal aurait pu me faire payer l’usure des pneus de sa voiture pour son déplacement au dit Tribunal! Vive la France je dis! Ce grand Nimportenawak!

► Un produit défectueux? ► Les photos du produit en question circulaient sur Facebook de pages de blogs en pages de blogs avant même que je ne sois informée pour effectuer un SAV.

► J’ai même eu le déplaisir de lire quelque chose du genre: « La vieille morue de (nom de ma société), la (mon prénom), je la retiens celle-là! Sauf que l’auteur de cette phrase m’était totalement inconnue, n’apparaissait pas dans mon fichier clients, bref, nous ne nous connaissions pas du tout, elle n’avait jamais acheté quoique ce soit MAIS se permettait de m’insulter de m’appeler par mon prénom comme si nous avions élevé les cochons ensemble.

► Lorsque j’ai arrêté ma société, j’ai pu lire: « Bien fait pour celle-là! Blogueuses Power! »

► Je sortais une nouveauté, on me traitait de copieuse. J’augmentais quelque peu mes tarifs car mes charges augmentaient, on me traitait de voleuse. J’ai même eu droit à un groupe secret invitant leurs membres à, je cite: « me pourrir la vie » et « aller fouiller sur mon profil personnel pour en savoir plus sur moi » (chose qui s’est produite, un matin en me réveillant, n’ayant que très peu de personne sur mon profil personnel qui ne me servait qu’à administrer ma page professionnelle, j’ai constaté qu’il y avait une personne de plus dans mes contacts, sauf que je ne connaissais pas cette personne, quelqu’un avait donc suivi les recommandations de ce groupe secret: là vous vous sentez comme violée…).

► J’ai tellement d’exemples à vous citer qu’au final je suis toute en retenue, de nouveau cette femme fragile et timide de nature qui n’ose pas.. Et croyez bien que de me retrouver ainsi alors que j’ai ouvert ce blog pour me délester de mes fléaux qui me mangent le cerveau à petit feu, ceci est dur à vivre. Mais comme il me reste du courage, voici plutôt en 6 images issues de ce qui aura été posté par ces blogueuses à mon sujet:(ne vomissez s’il vous plaît qu’après avoir lu)

*******

1/
capture MANGE2/

violation de profil personnel sur facebook

CAPTUREMON PROFIL VDI M

3/

commentaire la féée carabine

4/

horreurs de blogueuses

5/

OLIVIA DARL MAMAN corrigee

6/

prose MARION LECORDIER

*********

Sur ce, je vous laisse réfléchir et vous faire votre propre idée sur ce qui m’a donc conduite, entre la perte de ma société, mon bébé, ma vie d’enfer pendant 2 longues années, à ce dont je souffre aujourd’hui.. une dépression tourbillon remplie de pleurs.

 

La Blogosphère, ce Dallas #2

La suite au prochain article.

Rendez-vous sur Hellocoton !