Lorsqu’une ex-chef d’entreprise murmure à l’oreille des chevaux

Je ne cache pas que je suis très « Brigitte Bardot » et que j’aime beaucoup les animaux. Je regrette d’ailleurs au plus haut point de ne pas avoir fait des études me permettant d’exercer un métier en rapport avec les animaux, comme vétérinaire, même si je pense que j’aurais eu énormément de mal avec l’euthanasie.

Pourquoi est-ce que j’aime les animaux? ► Car un animal n’étant pas doté de pensée, s’il vous accepte, il vous sera toujours loyal et fidèle, tandis qu’avec un humain, c’est tout autre chose… Et en règle générale, l’humain m’a beaucoup déçue.

Pourquoi ce titre? ► Parce que c’est moi sur cette photo, et là je parle à ce cheval et j’ai presque plus de choses à lui dire qu’à un humain et au moins, se laissant caresser, me faisant même un câlin, je sais que lui, cheval qu’il est, ne me mordra pas car s’il avait dû le faire, il l’aurait déjà fait depuis le temps où je suis à ses côtés.

équithérapie

Qu’est-ce que l’ex-chef d’entreprise saltimbanque que je suis aujourd’hui pourrait bien avoir à murmurer à l’oreille des chevaux? ► Beaucoup de choses mais au final que l’on peut résumer en peu de phrases:

« Que Dieu ou Dame Nature ou même le Père Noël fasse que cet article soit vu et lu, que de ce fait l’ensemble de mes articles précédents soient lus aussi et que grâce à l’opération du Saint Esprit ou celui de ma grand-mère, mes murmures à ce cheval soient entendus! Ma décision est prise et au final j’en prends 3.

La première est: de ne plus venir sur ce blog tant que je n’aurai pas trouvé un emploi car je n’ai plus envie de repenser que j’ai pu être chef d’entreprise étant donné que c’est essentiellement en raison de cette expérience professionnelle que je fais fuir les recruteurs, partant du principe que je ne serai pas gérable (foutaise mais bon, on ne me laisse même pas une chance de prouver le contraire).

La seconde est: de revenir sur ce blog pour faire l’article de la fin lorsque j’en prendrai le temps et l’aurai décidé parce que pas plus tard qu’aujourd’hui, j’ai accompli quelque chose qui m’a prouvé que JE POUVAIS ENCORE DECIDER.

La troisième et dernière est: de ne plus donner de conseils aux chefs d’entreprise ou futurs chefs d’entreprise car au final l’humain s’en fout bien comme de l’an 40 de ce que vous pouvez dire, faire ou devenir. Je pense donc dorénavant comme un humain soit à MOI ET MOI SEULE. J’envisage même de faire une grève de la faim pour tenter d’attirer l’attention sur le fait que cela fait des mois que je tente de refaire surface après tout ce que l’on m’aura fait traverser et que malgré tout cela, tout le monde s’en tamponne! Donc pourquoi ne pas faire une grève de la faim après tout? Personnellement, ceci m’est facile. Par contre vu que je suis déjà épaisse comme un stylo, il ne faudra pas trop tarder à être réactifs vous, de l’autre côté de l’écran, sinon, la personne aux capacités et compétences avérées que je suis sera très rapidement un vulgaire tas d’os. De surcroît, malgré tout le temps que j’aurai pris pour me remettre en question et m’analyser, je retiens encore et encore toujours la même chose: I WIN! (JE gagne!) Aussi que l’on me prouve que je peux perdre en prêtant attention à mon histoire et me sortant de la situation précaire dans laquelle je suis: J’ATTENDS, je vous ATTENDS. »

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités