Calife à la place du Calife: un danger pour tout chef d’entreprise mais pas que…

Je viens de repenser que j’avais au sein de mes proches collaboratrices en vente directe, l’une d’elle qui me faisait penser à Iznogoud car je sentais qu’elle voulait (et je n’étais visiblement à l’époque pas la seule à le penser), être: « Calife à la place du Calife ».

Pour résumer, son comportement était à mes yeux et mon égard, un mélange de « je te fais le coup du serpent dans Moogli », et « je veux être autant écoutée que toi, voir même écoutée à ta place par ton réseau » ► d’où mon Calife à la place du Calife et mon Iznogoud.

Je pense que tout chef d’entreprise ayant un fort proche collaborateur, un bras droit dirons-nous, a ou aura un jour à ressentir cela. Ce sentiment que l’on vous brosse dans le sens du poil mais que parallèlement à ce brossage, en réalité, on ne veut pas forcément QUE votre bien au travail… Au contraire, on veut votre place tout au moins la reconnaissance liée à celle-ci.

Il est une chose que je déteste, c’est que l’on tente de pénétrer dans ma tête pour y chercher une éventuelle faille lorsque je suis dans le cadre de l’exercice de mes fonctions (en l’occurrence de surcroît lorsque j’avais ma société). Par ailleurs, rentrer dans ma tête n’est pas forcément une bonne chose en soi si l’on y parvient car maintenant, elle est légèrement voir même fortement atteinte, et auparavant, si l’on y était parvenu, la complexité de ce qui se passait dedans n’aurait pas été de tout repos pour le lambda: complexité liée à mes responsabilités de chef d’entreprise, de mère, et de femme. Par contre, je ne peux pas nier que je me plaîs à rentrer dans la tête des autres ne serait-ce que par jeu. Je sais, c’est mal 😉

A y réfléchir on en revient un peu à ce dont je parlais dans un article précédent en faisant allusion aux 7 péchés capitaux dont l’envie, et comme l’humain a une fâcheuse tendance à l’envie, la méchanceté, voir même la cruauté, il est assez logique que dès que nous sommes « en haut de », « à la tête de », nous nous exposions à un Iznogoud caché derrière son sourire mielleux.

CONCLUSION: Chefs d’entreprise, ou futurs chefs d’entreprise, restez toujours sur vos gardes car, tôt ou tard, vous croiserez sans doute votre Iznogoud à vous..

iznogoud

Et comme je ne cache absolument pas que je ne suis pas du tout, mais alors pas du tout pro-PS mais une pro-Sarkozy, cela me fait « tilter » que nous avons actuellement en France, un Iznogoud fort médiatisé, le plus fourbe des Iznogoud avec son mou de Calife: Manuel Valls.

Je sais, d’un sujet entrepreneurial je dévie sur un sujet politique mais au final c’est exactement pareil. Le Pingouin est le chef d’entreprise, le dirigeant de la société et Iznogoud Valls son Assistant de Direction, puisque 1er Ministre ► CQFD qu’il n’y a pas qu’un chef d’entreprise qui puisse être exposé à cette célèbre phrase: « Je veux être Calife à la place du Calife! ». En plus je leur trouve une ressemblance certaine à ces 2 là: Manuel Valls et Iznogoud. Quand j’étais petite, Iznogoud me fichait la trouille avec son air de psychopathe, et bien là j’admets que sur cette photo, franchement, il ne donne pas envie Mr Valls ↓

manuel-valls

Rendez-vous sur Hellocoton !