Le copiage ou l’entrepreneur sans panache qui se sert des idées des autres

J’ai malheureusement vécu ce qu’était le copiage, vous savez, comme celui à l’école où vous retrouvez contre votre gré assis à côté de la purge de service qui n’a rien appris mais se sert de vous comme un pion, l’Encyclopédie Universalis pour trouver la réponse à ses questions de fiches/ exercices et j’en passe.

S’inspirer d’une idée appartenant à autrui si on lui ajoute une certaine valeur ajoutée, un  professionnalisme manquant à cette idée qui ressemble à une idée bonne en soi, mais d’amateur, pourquoi pas, et j’irais même jusqu’au bien! Mais copier purement et simplement, là non, TROP C’EST TROP (pas Tropico non) Et je l’ai vécu à 2 reprises, mais fort heureusement avec de la médiocrité donc je n’ai eu au résultat final quelques cernes éphémères de plus , un coup de sang, puis ensuite un certain plaisir à les voir, ces 2 copieurs, patouiller dans leur copiage d’incompétents.

Je vendais des produits XYZ et ils cartonnaient. Qu’à cela ne tienne, grâce à PassWord (la pire personne à l’esprit pourri qui puisse exister sur Terre), l’un de mes concurrents directs s’est lancé dans la vente directe avec des produits très similaires et ceci avec mes propres documents et guides divers internes confidentiels servis sur un plateau d’argent par cette même PassWord. Mais comme il est de la famille des « neuneus », j’ai pesté pendant 1 semaine voir un peu plus, ce qui peut se comprendre, et quant à lui il s’est littéralement planté.

Je vendais toujours ces mêmes produits XYZ, et bien figurez-vous que j’ai eu une VDI qui a rejoint mon réseau pour en savoir plus sur mon mode de fonctionnement. Elle est restée si peu de temps que ça m’a même alertée car bizarre, et BINGO, que vois-je quelque temps après, elle aura copié mon concept (mal copié certes), et mélangé celui-ci avec des trucs bizarres qui n’ont rien à voir avec la choucroute genre quelque chose lié aux couches, peluches, sacs etc etc..: bref la « Foire à tout », mais il n’empêche qu’elle m’a sournoisement copié et en plus elle a fait partie (Bravo pour une soit-disant commerçante professionnelle du web…) de celles qui ont été les pires à s’acharner sur moi… A y repenser, c’est tout de même injuste tout ceci.

A ces 2 copieurs sournois sans panache, j’aimerais, maintenant que je suis hors jeu, que votre copiage vous conduise tout droit au burn-out et surtout au banqueroute et à mon tour de m’en délecter comme vous vous êtes délectés de mon décès de chef d’entreprise.

Ah si j’oubliais! J’ai également vécu le coup des concurrents directs ou indirects qui avaient observé mes partenariats, et qui systématiquement faisaient le même partenariat/ jeu concours, test produit etc etc… la même semaine voir la suivante, sur le même blog: d’où le fait que je dis que les blogs ne sont, pour beaucoup, pas intègres.

** J’ai aussi eu droit à des phrases poétiques du genre (attendez-celle-là elle est d’un délicieux sans pareil!) , car en fait j’en ai plein, ce Monsieur est un réel Poët Poët**

Le mouton  bleu

« Oh que c’est mignon! Non, C’est juste petit à la limite du ridicule. »

Quant au second copieur, qui est une copieuse, je tais son nom par intelligence mais DEVINETTE►

Mon premier porte le mot d’un Fruit de cette saison et Mr Chirac les adore, ou bien est le premier mot du refrain de Mr Sacha Distel dans sa chanson célèbre qui parle des Scoubidous.

Mon second peut se traduire par un nom avec cet émoticone: ♥ ou au pire le mot « Love »

Mon troisième est que cette copieuse a un second site e-commerce mais celui-ci « tenu » par un très proche familial, qui quant à lui a préféré opter pour un nom de fruit à coques mais avec une originalité orthographique certaine..

Vous avez trouvé? BRAVO! Vous séchez, ne vous inquiétez pas ça va venir, je suis là pour vous y aider et surtout pour décaper ceux qui m’ont plus que désossée. Je sais, je suis cynique et caustique dans cet article, mais lorsque vous lisez mon « A propos », vous ne pouvez que comprendre le ton de ce que vous venez de lire. Ne me jugez pas si vous trouvez cet article trop acerbe car je l’ai écrit, mon blog, donc ce blog, est autant pour témoigner de mon vécu d’entrepreneur que pour enfin expliquer tout ce par quoi l’on m’aura injustement fait passer…

** Allez, je suis bien brave, je vous aide en images **

pommescacahuètes

Rendez-vous sur Hellocoton !