Demain sera ma première rentrée d’ex-chef d’entreprise et ça me rend méga caustique!

Demain, ce sera donc ma première rentrée scolaire à accompagner mes enfants en tant qu’ex-chef d’entreprise, en tant que saltimbanque, moi, qui depuis 5 ans les accompagnais dans l’urgence pour pouvoir ensuite vite enchaîner avec ma journée surchargée. Le bon côté de la chose est que cette fois-ci, je pourrai prendre mon temps une fois tout mon petit monde en classe vu que je n’ai plus d’entreprise…. (je suis cynique lorsque j’écris cette phrase, je précise).

Comme je l’expliquais dans mon article « coup de gueule« , malgré ma situation financière plus que critique, la CAF ne me donne pas d’APL et je n’aurai pas eu le privilège d’avoir l’ARS pour équiper décemment mes enfants, aussi, voici comment, à ma façon, je souhaite par avance une bonne rentrée à toutes les MERES chefs d’entreprise qui sont dans la difficulté, à toutes les MERES ex-chefs d’entreprise comme moi, compte tenu du système actuel qui ne nous prend pas en compte.

** Petite dédicace spéciale à cette chère Bécassine de mon enfance que j’adorais **

BECASSINE

 

J’admets, c’est du lourd, c’est caustique (après tout je m’appelle Soude Caustique donc…), c’est ce que vous voulez, en tout cas moi: ça me fait du bien! Certains sont réputés pour dire « pffft chais pas » (en référence à Nicolas Canteloup lorsqu’il imite notre cher Président), et bien peu importe comment sera interprété ce voeu de bonne rentrée, j’aurais tendance à dire non pas « pffft chais pas » mais ► « que ça plaise ou pas, pffft je m’en fous »!

=> C’était la parenthèse: « Quand un chef d’entreprise a enduré, et continue d’endurer trop de souffrances, il pète un plomb. »

 Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités