La blogosphère pour les entrepreneurs: ce Dallas #2

Après vous avoir montré quelques exemples de proses vils et acerbes pondues par certaines blogueuses exerçant leur pouvoir relatif sur Facebook, il me tient à coeur, si je veux pouvoir enfin me débarrasser de mon sac de fardeaux et fléaux devenu bien trop lourd à porter pour moi devenue si frêle, de vous montrer un florilège des principales blogueuses qui auront fait de mes 2 dernières années d’entrepreneur un véritable cauchemar.

Voici donc en images ►

montage blogueuses 3

MONTAGE BLOGS 1

montage blogs 3

Joli n’est-ce pas toutes ces couleurs? On se croirait au pays des Bisounours sauf que non, avec ces blogueuses, c’est plutôt le pays de Freddy

Freddy sort de la nuit

Parmi ces blogueuses et/ou Facebookiennes, certaines se sont démarquées en se délectant plus que les autres à me pourrir la vie. Celle qui a joli Dark Vador en photo, celle qui croit que sa famille est royale, le poulpe vert, Alaoneagain, la Grand-mère avec ses lunettes, celle qui n’est pas une princesse, le gâteau Sophie la Girafe, la brunette sur fond rose, la vague bleu clonée avec un Schtroumph, la famille porte-bébé, l’épouvantail, le portrait au fusain, celle qui parle de CDI,et pour ne pas faire une trop longue liste, la petite photo de famille des 4 Trolls. Si je devais faire un top 3 des plus pourries, voici ce que ce classement donnerait:

And the WINNER ARE: Dark Vador (O***** qui adore la dark magie), La vague bleue clonée avec un Schtroumph (aux initiales JVDM: si l’on prend les 3 dernières lettres, là, on compatit pour sa Vie De Mère Merde), et La Grand-Mère aux lunettes (Cal***…coco? noix de coco? what else..?). L’épouvantail ne compte pas dans ce classement, c’est cette adorable PassWord.

Même si ces 3 montages représentent une liste assez précise de mes fléaux Facebookiens Blogo incarnés, cette liste est non exhaustive car je n’ai pu avoir eu vent de tout ni le yeux partout, mon emploi du temps de chef d’entreprise étant déjà overbooké par des sujets bien plus productifs.

Le plus drôle avec cette « Blogosphère », c’est que même entre blogueuses elles se tirent dans les pattes et bien que de près ou de loin elles se connaissent toutes, il y a des CLANS. A croire qu’elles n’ont rien d’autre à faire que faire du mal gratuitement, passer leur temps derrière leur écran à espérer le moindre commentaire sous leur dernier article, moindre liker en plus sur leur page Facebook dédiée, bref, elles attendent la reconnaissance. Mais comment obtenir la reconnaissance, LA VRAIE, celle du respect pour le chemin parcouru, le travail accompli, les 3 cailloux transformés à force de ténacité en plusieurs milliers d’€, lorsque l’on tient un blog soit creux, soit haineux, soit parlant de tout et de rien, et surtout de la part d’internautes lecteurs du web2.0 qui ont replacé leur smartphone ou leur tablette (et après on lit que les finances sont dures: ôtez-moi d’un doute, combien vaut un I-Pad au fait?) par le traditionnel Closer ou Gala pendant leur pause WC… -> ça donne de suite le ton non?

Il y a, je l’admets, cependant de bonnes blogueuses: des drôles, intéressantes, avec un air de vent frais et un rayon de soleil comme : La fille Kamoulox, Chronique d’une maman débordée, Mam Giver (Family Deal), Mamantestent, Maxi Best Of McMaman, sans oublier ce blog au contenu plus qu’instructif pour nous chefs d’entreprise exerçant sur le net: emarketinglicious, etc etc car j’en oublie c’est certaines… Toutefois, je déplore qu’une fois une certaine notoriété acquise, certaines prennent la grosse tête… c’est dommage.

 

Cauchemar d’entrepreneur et fléaux: la DGCCRF #1

La suite au prochain article.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités